taca

Accordéon jazz

Accordéoniste jazz et symphonique surdoué

Né à Okayama, au Japon, taca, profondément attiré par ce singulier instrument qu’est l’accordéon, commence à en jouer dès l’âge de 9 ans. Toujours passionné, à 20 ans, il décide d’explorer plus intensément encore la vie musicale et part alors en Italie, berceau de l’instrument à vent. Puis c’est en France, autre pays de l’accordéon, qu’il va travailler, d’abord sous la direction de Frédéric Guérouet, professeur émérite, pour étudier un répertoire classique, puis sous celle du compositeur Daniel Mille et de Christian Toucas, accordéoniste de jazz – pour le jeune artiste un modèle qu’il ne cessera de vénérer.

taca ne cesse d’expérimenter, participer à de nombreux festivals en France ou à l’étranger… Il compose des musiques pour accompagner des danseurs de buto comme Gyohei Zaitsu, une magnifique histoire de mouvement et de beauté…

Il participe au défilé de mode du jeune couturier Shinsaku Meahama à Paris (collection 2007), où il s’exerce à des improvisations avec des danseurs de l’Unesco. taca aime la diversité et se prête à toutes sortes de prestations. Ses albums racontent des histoires de vent et de silence, de légendes soufflées par les vents contraires.

En solo ou en trio avec les contrebassistes Kentaro Suzuki ou Keisuke Torigoe et le batteur Alex Viudes, taca voyage à fleur de lames. Il fait voguer des émotions au gré de ses escapades.

Albums : La Vallée du vent (2008) ; La Route de la soie (2009) ; Wind of Legend (2012) ; Letters (2013) ; Il cinema della vita / L’érable (2013) ; Towa-no-hikari / Aco+Taca (2015) ; Yukimichi / L’érable (2016) ; WoodBlast / Taca-WoodBlast (2017).