Erick Borelva

Batterie

Nourri de multiples traditions orales et écrites, de toute l'histoire de jazz jusqu'à nos jours, en passant par l'afro-beat, le gwoka ou la rumba de Kinshasa.

Sa visée créative montre qu'il est toujours possible et généreux de faire entendre sa voix. Erick Borelva est un musicien de son temps.

Batteur musicien inventeur de rythmes dynamiques et riches en couleurs de timbres.

Batteur autodidacte associé à la « Great Black Music ». Pendant plus de 10 ans, Erick Borelva partage la scène avec The Last Poets l’un des groupes phare de la culture afro-américaine.

Depuis 30 ans il est membre du collectif de musiciens, comédiens La Poésie B. Il participe à divers projets tant sur les scènes de théâtre avec le metteur en scène et écrivain Lucio Mad Matoum & Tevibar, Garce, qu’au cinéma dans la bande originale du film Le Prophète de Jacques Audiard.

Il joue dans le combo funk harmolodique Trashcorporation, dans le Groove Gang de Julien Lourau.

Son parcours est émaillé de multiples rencontres et collaborations. Du jazz à la musique improvisée en passant par le rocksteady avec Jim Murple Memorial, Noel Akchoté, Magic Malik, Fred Pallem, Méderic Collignon, Richard Pinhas, Archie Shepp, Ray Lema, Tété, Eugene Chadbourne, Jamaaladeen Tacuma et en duo avec le batteur Steve Arguelles.

En avril 2020 il sort son premier album solo paru sur le label Les Disques du Fleuve : The Joyful Noise.

Son projet est pensé comme une épopée, un voyage à travers des univers rythmiques destiné à ouvrir notre imagination vers d’autres horizons. Une manière d’orienter notre regard vers l’intimité du tambour plutôt que de s’inscrire dans la performance technique ou démonstrative pour initiés.